Detailed Information

Cited 0 time in webofscience Cited 0 time in scopus
Metadata Downloads

아프리카 여성, 식민 시대에서 탈식민 시대로 : 켄 부굴Ken Bugul의 『재와 잉걸불Cendres et Braises』Femme africaine, de l’ère coloniale à l’ère décoloniale: Cendres et Braises de Ken Bugul

Other Titles
Femme africaine, de l’ère coloniale à l’ère décoloniale: Cendres et Braises de Ken Bugul
Authors
이가야
Issue Date
Dec-2019
Publisher
한국불어불문학회
Keywords
Ken Bugul; Cendres et Braises; violence; aliénation; Frantz Fanon; 켄 부굴; 『재와 잉걸불』; 폭력; 소외; 프란츠 파농
Citation
불어불문학연구, no.120, pp 163 - 186
Pages
24
Journal Title
불어불문학연구
Number
120
Start Page
163
End Page
186
URI
https://scholarworks.sookmyung.ac.kr/handle/2020.sw.sookmyung/3906
DOI
10.18824/ELLF.120.06
ISSN
1226-4350
2713-945X
Abstract
세네갈 작가인 켄 부굴은 1983년에 첫 작품을 선보였으며, 이후 십여 편의 소설과 자서전 삼부작을 출판했다. 그녀의 작품이 국내에는 아직 소개된 바 없지만, ‘흑아프리카문학대상’을 수상할 정도로 세네갈 및 프랑스어권 아프리카의 여성작가로서 중요한 위치를 차지하고 있다. 본 연구에서는 『재와 잉걸불』 이라는 두 번째 자서전을 중심으로 작가가 고통스럽게 살아낸 프랑스에서의 젊은 날에 대해 살펴봄으로써, 프랑스의 식민 통치를 받던 시절에 유년기를 보낸 주인공이 독립을 이룬 1960-70년대에 아프리카 흑인 여성으로서 어떻게 정체성의 혼란을 겪었는지에 대해 고찰한다. 소외와 억압, 그리고 폭력의 그늘 아래 있었던 식민 시대 뿐 아니라, 물리적 독립을 달성한 탈식민 시대에도 오랫동안 정신적 노예상태를 벗어나지 못했던 주인공의 모습을 통해 프란츠 파농이 강조했던 식민화된 정신 상태에서 진정한 탈식민화를 이룩하기 위해 아프리카 고유의 전통으로 돌아가되 아프리카 정신을 쇄신하려는 노력을 기울이는 것을 발견하게 된다.
Ken Bugul, écrivaine contemporaine sénégalaise, a publié son premier oeuvre littéraire en 1983. Depuis, elle a écrit une dizaine de romans et d’autobiographies. La trilogie autobiographique, intitulée Le Baobab fou, Cendres et Braises, Riwan ou le chemin de sable, gagne un rô̂le primordial, au point que l’auteure confesse que ce n’est pas un simple autobiographie, mais un travail de recherche pour trouver son identité sincère. Une des critiques remarque aussi que son écriture autobiographique est une écriture thérapeutique. Dans cette étude, nous analysons ainsi Cendres et Braises dans laquelle une jeune intellectuelle sénégalaise relate sa jeneusse dans les années 1970. A cette époque-là, malgré son indépendance, le Sénégal était toujours confus au niveau du système social et culturel. Face à la situation de son pays, l’héroï̈ne décide de partir pour vivre avec un Blanc riche qui va lui offrir la liberté et l’émancipation par rapport à la société traditionnelle. Cependant, dès qu’elle arrive à Paris, elle trouve non seulement l’aliénation des Noirs causée par le racisme enraciné mais aussi la violence explicite spirituelle et physique. Après avoir vécu cinq ans avec le Blanc, elle retourne au Sénégal où sa mère habite encore. Puis en parlant de sa vie passée en France à une voisine qui vit silencieusement la vie traditionnelle, l’héroï̈ne commence à voyager dans son intérieur et à cicatriser ses douleurs. La personnage principale nous dit à la fois son histoire personnelle et la relation étroite entre le Sénégal et la France, ancien pays colonial. Cendres et Braises parle donc du parcours pour sortir de l’ère coloniale, puis nous amène finalement à l’époque post-coloniale en tant que femme africaine. Il nous semble ainsi que l’écrivaine souligne le respect envers la tradition et l’identité propre sénégalaises afin de réaliser la décolonisation. Dans Les damnés de la terre, Frantz Fanon avait remarquablement expliqué l’aspect psychologique colonisé, c’est-à-dire l’esclavage où l’on a perdu la volonté et le courage de résister, et avait encouragé l’effort de la décolonisation. En s’appuyant sur le concept de Fanon, nous avons étudié le processus de la transformation identitaire à travers les méandres de la vie de la protagoniste.
Files in This Item
Go to Link
Appears in
Collections
문과대학 > 프랑스언어·문화학과 > 1. Journal Articles

qrcode

Items in ScholarWorks are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

Altmetrics

Total Views & Downloads

BROWSE